Comment se mettre au flux libre instinctif ?

Le flux libre instinctif est une manière de gérer nos menstruations totalement naturellement. Elle permet de s’affranchir des cups, serviettes et tampons.
La pratique du flux instinctif libre a été une révolution dans ma vie de femme. Cela fait plusieurs années que je la pratique et désormais je ne pourrais plus revenir en arrière. Cependant, les débuts ont été progressif et voici avec le recul ce qui m’a permit d’y arriver.

Pour commencer, qu’est-ce qu’on entend par « réussir à pratiquer le flux libre inctinctif » ?

Et oui rien que là il faut bien se mettre d’accord. Personnellement, je considère que je réussi à pratiquer le flux libre instinctif quand j’arrive à vider mon sang directement aux toilettes, que je n’ai pas ou peu taché ma culotte menstruelle et que en plus je l’ai vécu de manière détendue comme une libération. Et non pas en étant focalisée toute la journée sur mon vagin et crispée (ce qui était le cas à mes débuts) !! 

Alors rien que là où retrouve différents paramètres : 

1. Quantité de règles libérées aux toilettes   2. Tâches   3. Vécu 

On se rend compte qu’il y a différents niveaux au sein même de chaque paramètre.

1. Quantité de règles libérées aux toilettes

En effet dans la quantité de règles libérées aux toilettes, si notre point de départ est de 0%, il faut se féliciter si on atteint 10% de notre flux libéré aux toilettes au premier cycle !!
N’est ce pas merveilleux déjà d’arriver à libérer un peu de sang aux toilettes ? Ce commencement permet d’accueillir la progression sans s’imposer une réussite à 100% dès le début. Ce qui est un objectif pour moi peu réaliste quand on commence (je vous dirais pourquoi plus tard).

2. Tâches

Ensuite concernant les tâches, et bien oui soyons honnête on ne fait pas du 0 tâche du jour au lendemain mais par contre on se rend vite compte que les dégâts sont de moins en moins importants.
C’est bien pour cela que je conseille fortement de commencer le flux libre instinctif avec une culotte menstruelle. Cela permet d’être sereine et détendue !

3. Vécu

Enfin concernant le vécu, pour moi ce paramètre est fondamental, à quoi bon gérer son flux à 100% et être toute stressée ??
Mieux vaut accueillir de ne libérer « que » 80% de notre flux aux toilettes mais en toute sérénité : là c’est une flux libre instinctif réussi, car il permet vraiment d’améliorer le vécu des règles et de diminuer considérablement le port de protections !

Voilà pourquoi, c’était déjà important de replacer la notion de réussite : à chacune d’évaluer ce qui lui convient le mieux et de respecter son rythme d’apprentissage.

Pour aller plus loin : tu peux rejoindre l’atelier du Flux libre instinctif : un atelier en ligne qui te permet de mettre en pratique dès le prochain cycle le flux libre instinctif grâce à une méthode unique issu des recherches en neurologie et rééducation périnéale !

 

Maintenant quels sont mes conseils pour pratiquer le flux libre instinctif ?

 

1 – arrêter le port de serviettes jetables 

Il est essentiel d’arrêter de porter tout ce qui peut être assimilé à des « couches » par le cerveau. Celui ci ne fera jamais l’effort de continence menstruelle et sera toujours dans « l’abandon de soi ».

Porter des culottes menstruelles ou serviettes lavables fait une réelle différence et permet de stimuler le cerveau en créant une légère contrainte. Tâcher un tissu volontairement entraine un réflexe de retenu au moment de la coulée du sang à la vulve qui permet d’avoir un premier contrôle de notre flux sans trop d’effort. 

2 – boire de l’eau 

 

Boire un peu plus d’eau pendant nos règles va nous amener naturellement à aller plus souvent aux toilettes. De par ce fait on va vite se rendre compte qu’en y allant régulièrement, on parvient naturellement à vider le flux en plus grande quantité aux toilettes.

 

3 – commencer progressivement et ne pas se mettre la pression

C’est un apprentissage progressif qui s’acquiert sur plusieurs mois et se perfectionne même sur des années. Nul besoin de se mettre la pression. Si au bout de 3 cycles ça n’est pas parfait on a vite tendance à se dire « moi je n’y arrive pas !! ». En êtes vous bien sûr ? 

Et oui souvent on ne voit que les  “échecs” c’est à dire les fois où on s’est laissée surprendre par notre sang un peu trop tard, mais en réalité si nous avons déjà réussi à vider même que 20% du sang aux toilettes, il faut s’en féliciter !! C’est déjà bien !

On ne peut pas courir 20km en une fois, il faut d’abord réussir à en faire 2, 5, 8 puis 12 etc. Jusqu’à atteindre les 20km !

Pour maitriser rapidement tu peux aussi rejoindre l’atelier du Flux libre instinctif pour se lancer avec une méthode simple et douce.

Déjà à la suite de ces quelques conseils, ton approche du flux libre va totalement changer ! A chacune d’expérimenter et de tester ses propres astuces. N’hésitez pas à partager ci-dessous vos astuces et vos expériences sur le flux instinctif libre!

Share Button

À propos de moi

Je m’appelle Mélissa, kinésithérapeute spécialisée en rééducation périnéale, conseillère formatrice (en formation) en symptothermie moderne et holistique et accompagnatrice/formatrice en flux libre instinctif. J’accompagne les femmes à gérer leur cycle menstruel naturellement, de manière libre, indépendante et responsable. Ma mission consiste à donner aux femmes le savoir nécessaire pour leur permettre de reprendre le pouvoir sur leur corps et à leur rythme. Chaque femme qui parvient à se re-connecter à elle et à respecter sa vraie nature contribue à la dé-médicalisation de la Femme, et met un terme aux abus qui nous sont imposés continuellement (taxe rose, produits toxiques dans les protections, souffrance reconnue à la suite des contraceptifs hormonaux, difficulté à l’information correcte et fiable). Chaque femme a le droit de savoir et de choisir de manière libre et éclairée ce qu’elle estime être le plus adapté pour elle, sans jugement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *